Les comptes rémunérés - Le guide

Ce qu'il faut retenir

Le compte courant rémunéré apparu en 2005, permet de rémunérer les dépôts effectuer sur son compte courant.  Votre argent est toujours disponible. A la différence du PEL, du LEP ou du LDD, la rémunération d'un compte rémunéré est calculée au jour le jour et non par quinzaine. L'acquisition des intérêts sur le compte est mensuel ou trimestriel selon contrat et non pas annuel (comme pour le PEL, le LEP ou le LDD). L'ouverture d'un compte rémunéré est souvent conditionné par la souscription d'un "package" de services bancaires payants.

 

Plus de détails

Comment est rémunéré le Compte rémunéré ? Quelles sont les contraintes ? Quel est le taux de rémunération ? Quelles sont les règles fiscales ? Un exemple de calculQuelle est la cible de ce type de compte ?


Comment est rémunéré le Compte rémunéré ?

En fonction du contrat, le compte est rémunéré dès le 1er euro présent sur le compte ou à partir d'un capital minimum. Pour certains, les dépôts sont rémunérés jusqu'à un plafond de dépôt et pour d'autres la rémunération est conditionnée par une utilisation minimale de votre carte bancaire.

 

Quelles sont les contraintes ?

L'ouverture d'un compte courant nécessite généralement la souscription d'un « package payant» regroupant un ensemble de services. 

 

Quel est le taux de rémunération ?

Le taux de rémunération annuel est entre 0,2% et 1% brut de taxes.

 

Quelles sont les règles fiscales ?

Il y a des taxes fiscales et des taxes sociales:

Les taxes fiscales s'appliquent sur les intérêts réalisés et perçus sur votre compte rémunéré.

Il y a deux modes de prélèvement des taxes fiscales : la déclaration à l'impôt sur le revenu des intérêt (de la plus value) ou les prélèvements forfaitaires sur cette même plus value. Faites le calcul avant de choisir votre mode de paiement pour connaître le meilleur choix. Par défaut de précision de votre part, l'imposition au barème progressif à l'impôt sur le revenu sera appliquée.

Les taxes sociales calculées sur la base des intérêts acquis sont prélevées au couru.

Contrairement aux prélèvement des taxes fiscales, vous n'avez pas le choix du mode de prélèvement. C'est l'organisme financier qui calcule et qui paie le montant des taxes directement au FISC.

Quels les taux de taxes sociales au 01/01/2011 ?

La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), au taux de 8,2 %
La contribution sociale généralisée (CSG), au taux de 0,5 %
Le prélèvement social (PS) au taux de 2,2 %
La contribution additionnelle (CA) au taux de 0,3 %
La taxe pour financer le revenu de solidarité active (RSA) au taux de 1,1%.
Le montant total des prélèvements et contributions sociales s'élève ainsi à 12,3%.

 

Un exemple de calcul

Prenons un cas simple, vous avez un compte rémunéré avec un solde créditeur de 5 000 €  toute l'année, si le taux de rémunération est de 1%, le montant des intérêts s'élève à 50 euros. Il faut alors retirer les taxes sociales de 12,3% en 2011, soit 6,15 €. on obtient donc 43,85 euros auxquels il faut retrancher les frais relatifs aux packages.

Quelle est la cible de ce type de compte ?

Les comptes courants avec un solde faible ne sont pas rentables voir même déficitaires si les frais sont supérieurs aux gains. Ce type de compte s'adresse à ceux qui disposent d'une trésorerie importante (les professions libérales et même des entreprises).

Un conseil, ne changez pas de banque pour un compte rémunéré.

Partages

Publicité

Vous êtes ici : Home Guides Epargne et Placements. Définitions Les comptes rémunérés - Le guide