Comment financer son mariage ?Comment financer son mariage ? Les solutions.

Avant de parler solution, il faut établir le budget.

Combien coûte un mariage ?

Dans l'ordre décroissant des coûts, il y a la location de la salle, le traiteur, les tenues de mariage, les alliances, l'animation de la soirée et toutes les autres dépenses comme la décoration, le photographe, les faire-part, la voiture de location, l'hôtel... Le budget moyen s'établit entre 8 000 et 14 000 €.

 

La solution épargne nécessite une anticipation de plusieurs mois ou années.

De nos jours, le mariage arrive de plus en plus tard, les couples vivent ensemble parfois depuis quelques années, ils ont quitté le cocon familial depuis longtemps, ils ont des enfants et ont constitué une épargne de précaution.

Faire des économies, c'est essentiel, notamment pour faire face aux aléas de la vie. Généralement, lorsque l'on décide de se marier, on n'attend pas d'avoir réalisé toute l'épargne nécessaire pour se marier. Entre la décision du mariage et sa réalisation il s'écoule entre 6 et 18 mois. Il n'est pas souhaitable d'utiliser toute votre épargne de réserve pour financer votre mariage, réservez une partie de votre épargne que vous augmenterez jusqu'au mariage. Le capital ainsi obtenu vous aidera à financer les dépenses les moins grandes. Plusieurs solutions d'épargne existent, dans votre cas, l'épargne doit rester disponible comme sur le livret bancaire avec un rendement sûr. Pour les dépenses relatives à la location de la salle et au traiteur, si votre épargne n'est pas suffisante, il faudra trouver d'autres solutions : une aide de la famille, un crédit... Maîtrisez votre budget et contrôlez vos dépenses.

 

Faites appel à la famille

Pas évidant de faire appel à la générosité de la famille, ne vous inquiétez pas, en général, suite à l'annonce de votre mariage, vos parents et familles et amis proches se feront connaître par eux même, ils vous proposerons leur aide financière, intellectuelle ou manuelle. Cette participation est toujours la bienvenue et est souvent proposée sans retour. Le plus dur sera de connaître le montant de l'aide et sa mise à disponibilité pour organiser les dépenses prévues.

Plus vous êtes jeune, et plus grande sera la participation des vos parents. Si vous venez de quitter la maison de famille, vous aurez une participation plus importante que si vous êtes déjà parti depuis quelques années.

 

La solution du prêt personnel : Le crédit mariage

Vous savez maintenant combien va vous coûter le mariage à 5 ou 10 % près, vous savez quel montant vous allez recevoir de vos généreux donateurs et combien vous allez investir depuis votre épargne, il reste à faire la différence entre le coût et tout l'argent réuni pour calculer le montant du crédit à réaliser.

Il faut maintenant faire la démarche de trouver le crédit le moins cher correspondant à votre besoin et vérifier que l'organisme de prêt accepte votre demande. Parfois, il faut réduire le montant emprunté ou allonger la durée de remboursement du crédit pour que celui-ci soit accepté. Le but étant d'être en situation financière contrôlée et viable, ne vous mettez pas dans une situation d'endettement et de remboursement qui nuirait à votre équilibre budgétaire.

Si vous avez déjà un ou plusieurs crédits en cours, c'est peut-être l'occasion de regrouper vos crédits en un seul, vous pouvez consultez notre comparatif Rachat de crédit.

 

Comment cela se passe t'il de façon traditionnelle ?

C'était traditionnellement les parents de la mariée qui finançaient l'ensemble des dépenses relatives au mariage. En contre partie, les parents avaient un pouvoir de décision sur chaque dépense, sur le choix des invités, sur le choix du traiteur, de la salle. Il y avait par contre l'avantage de ne rien devoir dépenser pour le jeune couple. Cette situation est devenue très rare aujourd'hui.

La tradition a changée, ce sont les deux familles des mariés et la famille proche qui participent aux dépenses. Cela permet d'avoir un budget plus conséquent mais les risques de tensions augmentent avec le nombre de donateurs, chacun souhaite savoir comment est utilisé son argent et chacun peut donner son avis. Pas facile de gérer la susceptibilité de tous.

Aujourd'hui, les futures mariés ont tendance a vouloir payer eux même leur mariage pour avoir la main mise sur l'ensemble des décisions. Rien n'empêche d'accepter de recevoir des donations de la famille et des amis, mais il faut leur faire comprendre que c'est vous qui décidez. Dans cette situation, le financement du mariage est réparti entre votre épargne, l'aide des parents et un crédit.

 

Quelle gestion pour vos finances ?

De nos jours, la question de la gestion des finances est très partagée dans un couple. Faut-il créer un compte commun et des comptes individuels ? Comment gérer les dettes contractées par son conjoint avant ou après le mariage ? Sous quel régime doit on se marier avant de contracter un crédit ?

La situation a changé, dans le couple, il est très probable que les deux personnes travaillent, chacun a son patrimoine, ses propres sources de revenus et ses dettes. Faut-il fusionner vos comptes, vos finances ? Faut-il garder chacun son compte ? Ou bien un peu des deux ? La réponse n'est pas simple, elle dépend de la situation financière de chacun, de la confiance mutuelle établie, de vos dettes, de vos habitudes en terme d'épargne et de dépenses.

Créer un compte commun ou ne pas en créer un ne signifie pas que vous n'avez pas confiance en l'autre.

Si vous faites un compte commun, quelles sont les règles de fonctionnement ? Pour quels types de dépenses est-il créé (loyer, crédit, courses, électricité, eau, gaz, les impôts ...). Quel montant de dépenses imprévues allez vous accepter ? Quel montant verse chacun chaque mois ?

La meilleur solution est d'avoir chacun son compte pour ses dépenses et son épargne personnelle et un compte joint pour les dépenses communes.

Partages

Publicité

Vous êtes ici : Home Blog Les crédits Comment financer son mariage ?